ginkgo biloba

by PIERRE FAA

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €9 EUR  or more

     

1.
2.
3.
03:43
4.
03:41
5.
03:09
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.

about

VIDEOS HERE >>>
"JE N'ATTENDS RIEN" : youtu.be/MFzk8Srqdys
"NÉBULEUSE" : youtu.be/unYBpyYYLLY
"BASSE BATTERIE GUITARE" : youtu.be/tBUF69xtBzw

credits

released September 24, 2014

Written, arranged & produced by pierre faa
-- except 12 (words by pierre faa / music by c. héry)
-- except 10 (words d'après une idée de bucciu)

PERSONNEL
+ vocals, keyboards, autoharp, melodica,
programming & artwork : pierre faa
+ vocal guest : elisa point (7)
+ guitars : benoît pillon (3,5), christophe héry (12)
+ additional drums : philippe istria (6, 8)
+ electro-insects : yamori kota (6)

Recorded at l'Atelier Peppermoon (Paris)

tags

license

all rights reserved

about

pierre faa Paris, France

I sit at my piano and write arty-french-pop songs. For my band Peppermoon, for myself... I also write songs for artists like Elsa Kopf, Buzy, Emma Solal, etc.

contact / help

Contact pierre faa

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: PARISIENNE
Parisienne
Créature des cafés
Vers la Madeleine
Savamment décoiffée
Quel bon vent t'amène
Comme fée
Comme reine
Vers des i... vers des idées lointaines
Vers la Seine
Toute d'or griffée

Parisienne
Attirée par le vide
Et les ciels de traîne
Comme un été livide
A le bleu des veines
Comme si d'
Amours vaines
On prenait... on prenait de la graine
Pour la peine
Un peu plus lucide

C'est une indécise
Mais ce n'est pas certain,
Quoi qu'on en dise
Et dans le soir, elle vient
Te revoir l'air de rien...
(...L'air de rien,)
C'est une imprécise
Un croquis au fusain
Pour expertise
Il y a de l'ombre bleue
Dans son regard fiévreux
Une éclaircie
Soudain
Dans des nuages d'un
Gris souris

Parisienne
Dans les bras de Morphée
Des heures souveraines
Sentiments dégrafés
Qui vont et qui viennent
Assoiffée
Aux fontaines
Un épi... un épiphénomène
Perdre haleine
À se réchauffer

Parisienne
Et dans la nuit liquide,
Bleue de Méthylène
Brille, tendre et timide,
Une lune en laine
Qui la guide
Et l'emmène
Voir passer... voir passer les baleines
Elles reviennent
D'océans limpides

(REFRAIN)

Les regards et les mains te dessinent un visage
Et c'est sans doute bien, et c'est sans doute sage
Tu reconnais les gens déguisés dans cette fête
On ne voit pas vraiment où ton sourire s'arrête

Tu es comme de l'eau, tu es l'aube de miel
La lune à la Concorde fait un point sur le i
Nos cœurs se désaccordent souvent et je te dis
Tu es ce qu'un oiseau pourrait savoir du ciel
Track Name: PORTE
C'est une porte assez normale
Seule au milieu de la nature
Ce n'est pas bien, ce n'est pas mal
Mais c'est bizarre bien sûr
C'est une porte ouverte sur...
La vérité
La beauté
Le mystère
Le temps qui accélère

(REFRAIN
Il y a une porte sur la plage
Sans un seul mur autour
Est-ce que c'est un passage ?
Une sortie de secours ?
Il y a une porte sans verrou
Dieu sait vers où elle mène
Je remercie beaucoup
Le bon vent qui m'y amène

C'est une porte qui me suit
On dirait qu'elle pousse comme une plante
Là où je vais, là où je vis,
Étrange et attirante
Comme une question importante
Juste derrière
C'est la mer
C'est midi
Ou le cœur de la nuit

(REFRAIN)
Il y a une porte sur la plage
Sans mobile apparent
Est-ce que c'est un passage
Pour la lumière et le vent ?
Il y a une porte sans verrou
Dieu sait vers où elle mène
Je remercie beaucoup
Le bon vent qui m'y amène
Track Name: GINKGO BILOBA
Une feuille de ginkgo biloba
Est tombée par terre, tombée par terre
Devant moi
Saurais-je vivre ou là,
À boire l'eau des rêves, boire l'eau des rêves
De l'endroit ?

(REFRAIN)
J'aime ce pays comme on aime un accord translucide
J'aime ce pays qui me rend limpide
J'aime ce pays où je redeviens l'enfant timide
J'aime ce pays Atlantide

Je crois que mes ailleurs sont là
Nimbés de lumière, nimbés de lumière
En clef de fa
Je suis de ce microclimat
Aquarelle de sève, aquarelle de sève
Au bout des doigts

(REFRAIN)

Une feuille de ginkgo biloba
Est tombée par terre, tombée par terre
Devant moi
Track Name: UN MOT POUR ÇA
Au miroir
Des rizières de jade
Verrons-nous ce soir
Vos reflets malades ?
Bambou bleu
Dis ce que tu veux
Je veux que tu restes
Le parfum d'un geste
Il y a un mot pour ça
Au bout de nos doigts
Dis-le moi...

Ce remords
Ce léger dragon
Je sais qu'il te mord
J'en connais le nom (déjà)
Nuageux
Brillant dans tes yeux
Tout au bout de l'île
D'un baiser fragile (et là)
Il y a un mot pour ça
Au fond de nos voix
Dis-le moi

En pluie d'or sur les temples maudits
En pluie d'or sur les temples
En pluie d'or sur les temples maudits
En pluie d'or sur les temples

Juste un doute
L'ombre du mois d'août
À peine un soupçon
Des ciels de mousson (en toi)
Labyrinthes
Je te perds sans crainte
Il y a tant de fils
Entre nous qui filent (et ça)
Il y a un mot pour ça
Ce je ne sais quoi
Dis-le moi

En pluie d'or sur les temples maudits
En pluie d'or sur les temples
En pluie d'or sur les temples maudits
En pluie d'or sur les temples

Au miroir
Des rizières de jade
Verrons-nous ce soir
Vos reflets malades
La nuit monte
Entre nous sans honte
Et je voudrais t'em-
Brasser jusqu'au sang

Et je voudrais t'em-
Brasser jusqu'au sang
Track Name: LA MER, LA NUIT
Quand on ne voit plus l'horizon, en deça de toute lumière
La nuit, la mer
Entends les pas de l'infini, peut-être sa respiration
La mer, la nuit
Rumeur ou prière, chanson, comme le sang dans les artères
La nuit, la mer
C'est une boucle de génie, pas de vouloir, pas de raison
La mer, la nuit
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mer

C'est juste avant la projection, au fond d'un cinéma désert
La nuit, la mer
C'est de l'hypnose à petit prix et de la science-fiction
La mer, la nuit
Elle a cent mille occupations et des étoiles sans lumières
La nuit, la mer
Qui font le souffle de la vie sur des îles et des illusions
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mer

C'est un "pourquoi" des plus profonds, c'est le destin qui me tolère
La nuit, la mer
C'est de la pure sauvagerie, à quoi bon battre pavillon ?
La mer, la nuit
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mern
La mer, la nuit - la nuit, la mer
La mer, la nuit - la nuit, la mer
(ad lib.)